Ces genoux sont faits pour marcher

Autumn_Walk_Jon_Madison2931883469_0d201e21fb_o
25 septembre 2014 / Par / 0 Commentaire

Les adultes aux prises avec de l’ostéoarthrite ou à risque d’en développer, devraient marcher 6 000 pas par jour pour prévenir une perte de fonction comme se lever d’une chaise ou monter un escalier. Cette conclusion est le fruit d’une étude publiée ce mois-ci dans le journal Arthitis Care & Research.

Le chercheur américain Daniel Kenta White et son équipe ont voulu déterminer combien de pas quotidiens sont nécessaires afin de minimiser les risques de développer des problèmes de mobilité chez les personnes souffrant d’arthrose du genou.

« L’action de marcher engendre un travail musculaire important des membres inférieurs pour garder le corps en équilibre debout. Cela entraine un renforcement des jambes et par conséquent améliore la performance aux activités fonctionnelles, puisque les muscles sont plus forts », explique le professeur Daniel White rejoint au département de physiothérapie de l’Université de Boston

Les chercheurs ont utilisé un sous-groupe de l’échantillonnage de la vaste étude multicentrique sur l’ostéoarthrose MOST, menée auprès d’adultes américains âgés de 50 à 79 ans. Mise en place depuis 2003, cette étude épidémiologique prospective avait pour but d’identifier les facteurs de risque reliés à l’arthrose du genou.

Entre 2009 et 2013, Dr White et ses acolytes ont donc sélectionné 1 788 participants de l’étude MOST pour mener à bien leur questionnement. Les candidats étaient âgés en moyenne de 67 ans, étaient majoritairement des femmes et souffraient d’ostéoarthrite ou étaient à risque d’en développer.

La méthode d’évaluation était simple : déterminer le nombre de pas faits quotidiennement, puis comparer l’incapacité fonctionnelle vécue par les sujets 2 ans après la première évaluation.

Lors de la première rencontre, les candidats ont dû porter un podomètre pendant 7 jours à la cheville pour objectiver leur niveau d’activité moyen. Les chercheurs ont ensuite noté leur vitesse de marche et leur score au questionnaire Western Ontario and McMaster Universities Osteoarthritis Index Physical Function.

Deux ans plus tard, ils ont rencontré les candidats à nouveau, repris la vitesse de marche et repassé le questionnaire pour en faire une analyse comparative.

Un traitement gratuit

Le groupe de scientifiques a découvert que ceux qui marchaient quotidiennement sur une plus longue distance étaient plus susceptibles de maintenir leur niveau fonctionnel à long terme. Plus précisément, chaque tranche de 1000 pas par jour supplémentaire était associée à une réduction de 16% à 18% de risque de développer une incapacité deux ans plus tard.

En outre, le seuil établi à 6000 pas par jour est plus accessible pour les personnes souffrant de gonarthrose par rapport à la recommandation populaire de marcher 10 000 pas par jour. Les résultats de l’étude suggèrent un objectif plus accessible pouvant encore offrir des avantages thérapeutiques pour cette population.

L’American College of Rheumatology recommande fortement dans ses lignes directrices la prescription d’exercices cardiovasculaires, le renforcement et la perte de poids pour la gestion de la douleur causée par l’ostéoarthrite. Pourtant, le 2/3 des personnes atteintes d’ostéoarthrite marchent moins de 90 minutes par semaine.

« Il existe plusieurs études cliniques randomisées qui démontrent que les programmes de marche aident à réduire la douleur ressentie par les gens souffrant de gonarthrose. Nous encourageons les personnes ciblées à débuter un programme de marche à 3 000 pas par jour et progresser vers 6 000 si possible » réitère le Dr White qui suggère fortement de consulter un physiothérapeute pour le suivi d’un tel programme de traitement.

Au Canada, plus de 4,6 millions de personnes de 15 ans et plus déclarent souffrir d’arthrite, ce qui représente 1 Canadien sur 6. Selon la Société de l’arthrite, un nouveau diagnostic d’arthrose sera posé toutes les minutes d’ici la prochaine génération.

Pour en savoir plus

White, D. K., Tudor-Locke, C., Zhang, Y., Fielding, R., LaValley, M., Felson, D. T., Gross, K. D., Nevitt, M. C., Lewis, C. E., Torner, J. and Neogi, T. (2014), Daily Walking and the Risk of Incident Functional Limitation in Knee Osteoarthritis: An Observational Study. Arthritis Care Res, 66: 1328–1336. doi: 10.1002/acr.22362